Les jardins à Bormes les Mimosas

Les jardins à Bormes les Mimosas

Bormes les Mimosas est une ville jardin. Comment ne pas être charmé par les fleurs qui embaument les rues. En hiver, les mimosas s’échappent des jardins, au printemps la fleur du bougainvillée est reine !

Prenez le temps de découvrir les jardins de la ville. Vous y découvrirez des arbres et des plantes rares rapportées de grands voyages au 19ème siècle par des botanistes passionnés. L’occasion de faire le tour de monde…

01

Le Parc du Cigalou

parc-cigalou

Cette propriété appartenait à la famille Jacob, elle fut rachetée par la commune de Bormes les Mimosas en 1979 pour en faire un parc public exclusivement à la demande des vendeurs. Cette vente concernait le bâtiment principal d’habitation, une maison séparée et 1 ha91 à 43 centiares de terrains. Charles Jacob avait acheté la propriété du Cigalou en 1928 pour y soigner sa femme Germaine, alors âgée de 44 ans, paralysée et dont les jours étaient comptés. Les médecins avaient conseillés la douceur du climat de la Côte d’Azur. Germaine survécut près de 40 ans à son mari ! Germaine Jacob resta toute sa vie très attachée au Cigalou. Après la mort de son mari en 1941 elle vécut la plus grande partie de l’année à Bormes. Elle répara courageusement les dégâts causés par la guerre et l’occupation dans la maison et dans le parc. Pendant quelques années elle tint même une pension de famille. Elle planta un grand nombre d’arbres qui font aujourd’hui l’ornement du parc communal :

  • Pin d’Alep ;
  • Cèdre du Liban ;
  • Cocotier du Chili ;
  • Eucalyptus d’Australie…

…un havre de paix en plein cœur du village.

02

Jardin de Saint-François

Dans l’ancien cimetière de la Chapelle Saint François de Paule, jardin de plantes subtropicales originaires des pays ayant la même climatologie que le climat méditerranéen ou le plus approchant :

  • Pavot de Californie ;
  • Arbre Corail ;
  • Ciboulette d’Afrique du Sud…
03

Jardin botanique

Ce jardin botanique comprend environ 85 espèces végétales d’origine tropicale et équatoriale cultivées en pleine terre à l’extérieur car il bénéficie d’un micro climat remarquable : Notez la présence de papyrus du Nil, collections d’hibiscus, fuchsia du Mexique… ce jardin ne se visite que dans le cadre des visites guidées botaniques.

04

Le Parc Gonzalez

La propriété du parc Gonzalez a été léguée à la commune de Bormes Les Mimosas, en 1996 par Viviane Grimminger et Carmen Martinez. La commune de Bormes, à la demande des légataires prît l’engagement de conserver le parc public et de créer un jardin à végétation australienne. Ce don concernait un bâtiment d’habitation principal et un peu moins de 3000 m² de terrain. Cette propriété avait été achetée par la peintre Roberta Gonzalez. La peinture de cette grande artiste s’inscrit dans une combinaison de l’art abstrait et figuratif. Née à Paris en 1909 de mère française, elle restera fidèle à l’Espagne, patrie de la dynastie Gonzalez.

En 1939, elle épouse le grand peintre abstrait Hartung dont elle divorcera en 1956. Son père Julio Gonzalez est le précurseur et l’initiateur du précurseur de Picasso dans l’art de la sculpture en fer. Son frère est l’auteur de dessins et peintures exposés au Louvre. Après de nombreux séjours à Bormes Les Mimosas, Roberta dessine et construit sa maison, chef-d’œuvre cubiste, sur les hauteurs du village en 1958. Le musée de Bormes abrite actuellement trois de ses tableaux qui illustrent l’œuvre de Roberta. Sa peinture est animée par la passion des animaux et plus particulièrement par des oiseaux. Ses ouvres révèlent des thèmes obsessionnels : des masques qui symbolisent les êtres chers disparus et des soleils rouges, souvenirs des incendies qui ont entourés sa maison. En 1976, à la mort de Roberta Gonzalez, Viviane Grimminger et Carmen Martinez deviennent ses légataires universelles. Elles ont fait don d’une partie de la propriété à la commune.

Ce jardin comprend aujourd’hui une collection exceptionnelle d’acacias, de banksia, d’eucalyptus, de grevilléa, de mélaleuca…..

Laisser un commentaire